La photoréjuvénation ou photo-rajeunissement est une technique utilisant la lumière pulsée (IPL) et certains lasers, permettant de donner un aspect plus jeune à la peau du visage, du cou, du décolleté et des mains. On utilise surtout la lumière intense pulsée (IPL ou encore « lampes flash »), mais aussi certains lasers non-ablatifs. Le laser RF FRACTIONNE est utilisé.

Il y a trois effets principaux : l’atténuation des taches brunes solaires, mais aussi des taches rouges et des petits vaisseaux, enfin l’amélioration de la texture de la peau (plus épaisse, plus tonique, et plus lisse).

Plusieurs séances sont nécessaires. Elles vont permettre la stimulation progressive du collagène naturel, laissant l’épiderme intact et permettent la reprise des activités habituelles immédiatement après la séance, sans précaution supplémentaire. Les différents lasers et lumières concernés sont utilisés alternativement d’une séance à l’autre et l’ordre de leur utilisation se fait en fonction de l’aspect de la peau et du type et de la profondeur des lésions. En traversant l’épiderme sans l’endommager, ils créent une chaleur dans le derme agissant sur trois cibles particulièrement intéressantes pour le rajeunissement cutané : – les micro-vaisseaux capillaires, pour atténuer les rougeurs et taches rouges – les pigments, pour effacer les taches brunes – les fibroblastes, cellules fabricant du nouveau collagène naturel, et le collagène lui même en favorisant sa contraction.

Résultats : Les premiers résultats sont constatés après quelques semaines avec une amélioration de l’aspect de la peau. L’effet rajeunissant est naturel, la peau prend un nouvel éclat.

Contre indications : Maladies allergiques. Grossesse, allaitement. Exposition solaire.
Le Laser épilatoire est un appareil émettant un rayon lumineux de très haute énergie qui cible et détruit la mélanine (pigment noir) présent dans le poil. Ce type de laser ne détruit que les poils pigmentés, sans détériorer les autres structures de la peau. Les poils blancs et blonds ne contiennent pas assez de mélanine, et par conséquent, le laser épilatoire est inefficace sur ces types de poils. Seuls les poils en phase de croissance seront détruits par le faisceau laser. Comme ils ne sont pas tous en même temps dans cette phase de croissance, plusieurs séances d'épilation seront nécessaires..

Lasers utilisés :
LASER ALEXANDRITE
LASER ND YAG (peaux mates, peaux noires)

Préparation : Il convient de raser les poils de la zone à traiter un ou 2 jours avant la séance de laser. Les poils ne doivent être ni épilés ni arrachés. En effet, en l'absence de la racine concentrée en mélanine, le traitement serait inefficace.

Déroulement : Après un démaquillage minutieux, le médecin déplace le faisceau laser sur la zone à traiter. La durée de la séance dépendra de la surface à épiler. Le port de lunettes protectrices est indispensable pour éviter les brûlures oculaires. Le laser épilatoire est pourvu d'une surface en métal refroidit pour minimiser l'échauffement de la peau. Néanmoins, certaines zones sont plus sensibles et le passage du laser peut être désagréable. Dans ce cas, il est possible d'appliquer une crème anesthésiante deux heures avant la séance.

Contre indications : - Grossesse. Exposition solaire et /ou séances UV 2 mois AVANT et 1 mois APRES le traitement. Application de crèmes auto-bronzantes et/ou de prise de vitamines orales dites « bronzantes ». Cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes. Allergie/urticaire au froid. Infections cutanées.
Le but de l'utilisation d’un Laser est de détruire sélectivement et spécifiquement la mélanine, pigment de couleur brune, accumulé à la base de l'épiderme. Autre technique pratiquée : la cryothérapie : traitement par le froid à – 196 °C : vieille méthode de destruction mais qui conserve de nombreux atouts : elle n’est certes pas spécifique à la mélanine et nécessite donc une bonne expérience, mais a pour avantage d’être très accessible, moins onéreuse, aussi rapide que le laser dans l’indication tache solaire.

Déroulement :
Application d’une crème dépigmentante le mois précédent. Peau nettoyée, non maquillée depuis le matin, crème hydratante le matin possible, peau non bronzée, pas d’exposition solaire dans les 30 jours qui précèdent les séances.
Le traitement sera réalisé au cabinet ; la durée de la séance dépend de la surface à traiter, de quelques secondes à plusieurs minutes en fonction du nombre de taches à traiter. La douleur ressentie est une sensation de picotement ou de brûlure. 

Résultats : Les résultas sont visibles au bout d’un mois après résorption des phénomènes inflammatoires. Pour obtenir un effet optimal, il faut parfois compter 2 à 3 séances espacées au moins de 2 mois.

Précautions à prendre Toilette du visage avec une bombe à eau. Démaquillage avec un lait ou une eau miscellée. Eviter les expositions solaires dans les 2 mois qui suivent la séance. Application d’un corps gras pour accélérer la cicatrisation pendant 15 jours. Application d’ un écran solaire d’indice 50 + dès le premier jour si soleil. Application de la crème dépigmentante 15 jours après la séance.

Contre indications : Grossesse. Exposition solaire. Prise de médicament photosensibilisant. Prise de béta carotène. Application d’auto-bronzant les 15 jours précédents la séance. Dermatose photo aggravée ou photo déclenchée ( lupus …).
L’objectif étant de faire disparaître les vaisseaux de moyens et gros diamètres, réduire le fond rouge constitué par des vaisseaux de fin diamètre avec pour conséquence : diminution significative de l’aspect rouge du visage diminution des sensations de bouffées de chaleur

Déroulement : Le traitement sera réalisé au cabinet, en position allongée, port de coque oculaire obligatoire. Durée de la séance 15 à 30 minutes suivant la surface à traiter et les paramètres utilisés. Impression de forte chaleur parfois de brûlures lors du passage du faisceau laser ; ces symptômes varient suivant les patients et les zones traitées : plus importants si traitement du nez ou des paupières.

Résultats :Les résultats sont visibles en quelques jours après résorption des phénomènes inflammatoires.

Effets indésirables : Rougeurs dès la fin de la séance pendant 4 à 8 jours, ces dernières pouvant être maquillées à partir du 3° ou du 4° jour. Oedèmes dès la fin de la séance pendant 2 à 6 jours, 3 jours en moyenne la plupart du temps. Purpura pendant 5 à 15 jours correspondant à des petites taches marrons parfois rencontrées à partir de la 2° ou la 3° séance.

Contre indications :
Expositions solaires dans les 15 jours qui suivent ou qui précèdent les séances. Prise de médicaments photosensibilisants ou à base de béta-carotène. Dermatose photo déclenchée ou photo aggravée (lupus …).
Les Lasers vasculaires enlèvent en plusieurs séances les lésions rouges de la peau tels que les angiomes stellaires, la couperose, l'érythrose, les angiomes plans, l'érythrosis colli.

Trois types de lasers peuvent être utilisés, le laser VBEAM, le laser colorant pulsé et le laser ND YAG. Le choix dépend de l'importance de l'atteinte , du siège et de la coloration des lésions.

Le traitement provoque des désagréments pendant quelques jours , un gonflement, un oedème des paupières ; parfois en fonction des paramètres lasers initialement choisis un aspect de contusion , quelques "spots bleus" voire des croûtes .
Ces effets secondaires sont peu durables et réversibles ils conditionnent l'efficacité du traitement laser et le nombre des séances.Un camouflage par un maquillage permet de masquer ces manifestations .


Résultats : Plusieurs séances sont parfois nécessaires (en moyenne 3 à 4 séances). La répétition des séances se fera tous les deux mois permettant l'obtention du meilleur résultat (prolongation de l'action du laser après six semaines).

Indications : Une protection solaire est impérative les semaines suivant le traitement .On ne doit pas venir aux séances avec une peau bronzée ,ni s'exposer au soleil dans les semaines qui suivent .

Venir au cabinet

05 56 86 40 44 ou 09 67 81 40 44
2 Rue Jean Mermoz, 33150 Cenon
Entrée : 218 Avenue René Cassagne, 33150 Cenon

Contactez-moi